ICB

Logo ICBL’activité fibres optiques de l’ICB est développée au sein de l’équipe SLCO, Solitons Lasers et Communications Optiques, qui regroupe 11 chercheurs et enseignants-chercheurs, 3 ingénieurs de recherches, 2 techniciens et en moyenne 12 doctorants et post-doctorants.

Au sein de cette équipe, le groupe Verres Non Linéaires et Fibres Optiques Spéciales (3 enseignants-chercheurs, 2 ingénieurs de recherches, 2 doctorants) est plus particulièrement en charge de l’élaboration et de la caractérisation de fibres optiques microstructurées en verres infrarouges non linéaires de type oxydes lourds (tellurite par exemple) ou chalcogénures (sulfures essentiellement).

Quelques Moyens Technologiques

Quelques Moyens Technologiques

Cette activité s’inscrit dans l’un des axes prioritaires (WP3 « Nonlinear Functionalities ») du LABEX ACTION, Systèmes intelligents intégrés au cœur de la matière (« Integrated Smart Systems »). Ce Labex regroupe 3 laboratoires internationalement reconnus du PRES Bourgogne Franche-Comté : Femto-ST à Besançon, ICB à Dijon et LNIO à Troyes. L’une des vocations du Labex ACTION est de mettre à profit les recherches disciplinaires menées dans les différentes équipes avec une forte volonté de voir ces résultats de recherche se transformer en innovations technologiques rapidement exploitables par le monde économique.

Tour de fibrage dédiée verres bas point de fusion

Tour de fibrage dédiée verres bas point de fusion

Le groupe Verres Non Linéaires et Fibres Optiques Spéciales possède la maîtrise et les équipements nécessaires à la fabrication de verres de grande qualité optique combinant transparence dans l’infrarouge conjuguée à une transparence dans une grande partie du visible et indices de réfraction non linéaires élevés. Par exemple, les tellurites fabriqués au laboratoire sont transparents jusqu’à 6 µm et présentent une non linéarité d’ordre 3 dix fois supérieure à celle de la silice, les sulfures sont transparents jusqu’à 10 µm pour un indice non linéaire valant environ 200 fois celui de la silice. Le groupe possède la maîtrise de l’usinage mécanique de ces verres pour obtenir des préformes adaptées à l’étirage de fibres optiques microstructurées.

Mira, OPO et monochromateur IR

Le groupe s’est également doté d’une tour de fibrage versatile dédiée à l’étirage de tous types de verres à bas point de fusion. Des moyens de modélisation des fibres, de leurs caractéristiques optiques et de conception de profils particuliers sont en outre disponibles dans l’équipe, ainsi que des moyens de caractérisations optiques linéaires et non linéaires sont (pertes optiques, dispersion chromatique, supercontinuum IR…)

  • Quelques réalisations de verres, préformes et fibres optiques microstructurées, sulfures et tellurites :

  • Quelques caractérisations de supercontinuum IR
Dans une fibre à cœur suspendu en verre de tellurite (avec TTI, Japon)

Dans une fibre à cœur suspendu en verre de tellurite (avec TTI, Japon)

Les commentaires sont fermés.